Bien utiliser le carnet d’ordres en bourse

Les spéculateurs boursiers peuvent passer une transaction en toute simplicité en se servant du carnet d’ordres. Pour bien connaître comment utiliser cet outil d’aide à la négociation, commençons par la description du carnet d’ordres en bourse. Puis détaillons les nombreuses possibilités de l’outil de trading et terminons nos explications sur quelques astuces à savoir lorsque l’on consulte un carnet d’ordres.

Description du carnet d’ordres en bourse

Le carnet d’ordres est un outil destiné aux investisseurs institutionnels, brokers et animateur de marché appelé également Market Maker. L’apparition du carnet d’ordres électroniques a permis aux traders de bénéficier de changements significatifs sur le marché financier grâce à un système de transactions plus transparent et plus liquide.

L’affichage de l’outil se divise en 2 colonnes : achats et ventes et chacune d’elles contiennent les 5 activités les plus courantes. Certains sites de courtage ne se contentent pas d’afficher les meilleures cotations puisqu’ils informent aux négociateurs tous les actifs disponibles.

Le carnet d’ordres synthétise en un tableau de plusieurs lignes les transactions autorisées autour de l’acquisition ou de la cession du titre. En consultant le tableau, le boursicoteur pourra découvrir le nombre, la quantité et la limite des titres valables pour l’achat et la vente d’une action.

Bien maîtriser les nombreuses possibilités du carnet d’ordres boursiers

L’utilisation du carnet d’ordres en bourse est indispensable puisqu’il permet d’étudier la tendance en évaluant le nombre total de positions effectuées et leur quantité. Cette assistance à la prise de décision est un moyen pour se rapprocher des mouvements boursiers et ressentir les pressions naissantes et le futur retournement de tendance.

Ce service a également comme utilité de négocier la liquidité d’un actif en comparant l’écart des prix des valeurs de l’offre et de la demande. L’intervalle serré est un indice d’une importante liquidité. Lorsque l’on calcule l’écart entre le meilleur achat et vente, le trader parvient à identifier la volatilité d’un actif. En se basant sur les données contenues dans le carnet d’ordres, l’opérateur est capable de trader des zones de prix symbolique de manière plus optimale.

Quelques astuces à connaître lorsque l’on utilise le carnet d’ordres

Certains négociateurs ont la capacité de manipuler les carnets d’ordres. Ces techniques peuvent être légales ou totalement prohibées par l’Autorité des Marchés Financiers. Parmi les trucs et astuces efficaces lorsqu’on évalue les informations contenues dans un carnet d’ordres figurent :

  • Les faux ordres
  • Les ordres à seuil de déclenchement
  • La manipulation des échanges pour décrypter les évolutions imprévisibles des titres

Certains investisseurs utilisent leur carnet d’ordres pour faire des réservations de leurs transactions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.