Pourquoi et comment acheter les actions Twitter ?

L’action Twitter a réalisé une entrée remarquée en bourse le 7 novembre 2013 sur le marché NYSE. Pour connaître les avantages de l’actif fourni par le microblogage, il faudra savoir l’évolution future et prometteuse de l’action. Découvrons également comment acheter des actions Twitter ainsi que les frais à prendre en compte lorsque l’on souhaite acquérir ces actifs.

L’évolution du cours de l’action Twitter

L’entrée en bourse de Twitter a eu lieu 7 ans et demi après sa création. Ce type d’actifs présente des gains intéressants sur le long terme. Du point de vue chartiste, la tendance à long terme sur la prévision sur l’évolution future de Twitter reste haussière. Il est important de vérifier le prix de l’action. Il faut se méfier lorsque l’action est inférieure au support 61.8 de Fibonacci.

Certains traders considèrent que le potentiel en termes des titres émis par Twitter Inc sur le long terme est de mêmes niveaux que les valeurs technologiques d’Apple ou Google. Les informations économiques ainsi que le plan d’affaires du phénomène mondial de l’action rendent le titre prometteur. L’objectif de l’introduction en bourse de Twitter est de ne pas inonder le marché contrairement à son rival Facebook. Le titre a affiché une hausse de 600 % avant son entrée en bourse.

Comment acheter des actions Twitter en bourse ?

Le prix de l’action lors de son introduction a la particularité d’être abordable puisqu’il a été fixé à 26 $. Ce type d’action convient à ceux qui disposent de petits porte-monnaie. La seule solution pour acquérir une action cotée sur un marché étranger est de passer par un intermédiaire financier. L’achat des actions Twitter peut se faire en contactant une banque ou un site de courtage. Les brokers spécialisés sont :

  • Bourse Direct
  • Boursorama
  • Binck Bank
  • Fortuneo
  • ING
  • BforBank
  • Saxo Bank…

L’achat d’action Twitter se fait en passant des ordres en bourse. Cette activité financière peut se faire en choisissant ou non un effet de levier et l’opérateur doit payer des frais de courtages pour gérer son portefeuille de titres.

Voici une piste qui intéresse ceux qui souhaitent investir sur d’autres actions émises par de puissantes sociétés cotées en bourse : faut-il spéculer sur les actions Facebook ?

Les frais à prendre en compte lorsque l’on achète des actions Twitter

Le réseau social compte mettre sur le marché près de 70 millions de titres. Les spéculateurs qui souhaitent miser sur Twitter et qui réalisent des bénéfices en fin d’année seront imposables. En effet, les plus-values boursières sont considérées comme des valeurs mobilières au même titre que les actions et SICAV.

Les profits générés par les spéculateurs titulaires des actions Twitter sont imposés à l’impôt sur le revenu. Le taux est lié à la tranche marginale d’imposition. Les traders doivent également s’acquitter de la CSG (Contribution Sociale Généralisée), la CRDS (Contribution pour le Remboursement de la Dette Sociale) et les prélèvements sociaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.