Pourquoi les CFD sont interdits aux États-Unis ?

Le CFD est un produit dérivé financier servant à négocier sur l’évolution future de plusieurs catégories de valeurs mobilières comme les actions, le Forex, les indices ou les matières premières. Quelle est la raison empêchant les spéculateurs américains à investir sur les CFD ? Qu’est-ce qui incite les traders à affirmer que la règlementation commerciale aux États-Unis est excessive ? Peut-on contourner cette restriction des CFD ? Enquête.

La raison qui interdit de trader des CFD aux États-Unis

La spéculation des CFD est strictement interdite aux États-Unis à cause de l’expérience des Buckets Shop. En finance, ce terme désigne le bureau ou maison de contreparties. Bucket shop est un terme financier définissant également le bureau de courtier marrons. La principale raison qui interdit les opérateurs américains à spéculer sur les CFD est due au constat fait par les bucket shops qui signifie aussi les sociétés frauduleuses d’agent de change.

En effet, la négociation du contract for difference est une activité financière prohibée aux États-Unis par la restriction de la Securities and Exchange Commission. L’interdiction concerne les produits dérivés over the counters (OTC).

Des règlementations excessives sur le commerce des CFD aux États-Unis

La spéculation des CFD est actuellement interdite aux résidants et citoyens américains. Cette décision est incompréhensible compte tenu du fait que les États-Unis gouvernent le commerce dans de nombreux marchés mondiaux.

L’objectif de cette restriction est de protéger les revenus du marché USA. Cette réaction démesurée du règlement sur le commerce américain risque de ne pas être résolue tant que l’effet de levier appliqué au CFD autorise les opérateurs américains à multiplier les risques de gain et surtout de pertes.

Contourner la restriction des CFD pour les traders américains

L’interdiction de spéculer les CFD concernait également les traders en Inde. Suite à la manipulation de cours de l’indice indien (BSE Sensex), la restriction se limite actuellement à l’interdiction de pratiquer une vente à découvert à nu. En ce qui concerne l’interdiction des CFD des opérateurs américains, cette restriction s’applique à l’intégralité des produits financiers (actions, indices boursiers, forex et matières premières).

La seule solution légale pour contourner cet obstacle est de s’installer dans un pays où la législation financière autorise les spéculations des CFD. De nombreux pays occidentaux et asiatiques acceptent les opérateurs qui négocient ces produits financiers : France, Norvège, Irlande, Japon, Allemagne, Angleterre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.