Options binaires : trader au Canada et Québec

La spéculation des actifs financiers comme la parité de devises euros dollars, les matières premières (pétrole, or) pourra se faire grâce à des brokers d’options binaires qui autorisent le trading depuis le Canada ou le Québec. Les spéculateurs canadiens devront prendre en compte plusieurs conseils pour choisir les meilleurs courtiers pour leurs spéculations. Découvrons également quelques exemples de broker en OB pour opérer au pays à la feuille d’érable ainsi que des informations sur les sites de trading légal au Canada.

Conseils pour bien choisir le broker digital pour spéculer au Canada

Il existe plusieurs courtiers qui autorisent les investisseurs canadiens à opérer sur les options binaires. On peut découvrir la plate-forme qui convient à ses attentes en réalisant un comparatif de broker. Le choix du meilleur portail de trading numérique se fait en prenant compte de différentes informations dont :

  • Des promotions et des bonus
  • La présence ou non d’un compte démo
  • La qualité du service client (privilégier les plates-formes disposant d’un service clientèle francophone)
  • Le dépôt, la mise minimale et le retour sur perte attrayant
  • Les outils de formations

Les portails de courtage en OB pour négocier au Canada et au Québec

Les plates-formes de trading digital qui acceptent les investisseurs d’origine canadienne ou québécoise sont rares. Parmi les brokers disponibles pour s’initier à cette activité financière on peut citer 24Option, le courtier permettant de maximiser ses profits en toute légalité et OptionWeb. Ce dernier outil de trading convient aussi bien aux investisseurs canadiens novices qu’aux spéculateurs professionnels.

Privilégier des sites d’options binaires autorisés au Canada et au Québec

L’inconvénient avec le trading d’options binaires est qu’il existe plusieurs portails considérés comme des arnaques. Les Canadiens qui souhaitent opérer sur ce type de marché devront opter de préférence des brokers honnêtes. Il est ainsi recommandé de choisir des plates-formes d’options digitales agréées par l’AMF (Autorité des Marchés Financiers), le CySEC ou le CSA (Canadians Securities Administrators). Pour aider l’internaute à trouver les portails légaux, voici des astuces pour savoir comment déceler les arnaques sur les options binaires ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.