Calculer les frais liés à l’achat ou à la vente d’une action

Lorsqu’on achète ou on vend une action, l’intermédiaire financier prélève des frais liés à l’opération. Pour mieux comprendre comment évaluer les frais liés à ce type de transaction, découvrons tour à tour un exemple de calcul des frais, différentes catégories des frais de courtage, ainsi que les montants relatifs à l’utilisation du SRD.

Exemple de calcul des frais liés à l’achat ou à la vente d’actions

Les frais liés à l’achat ou à la vente d’une action sont parfois accompagnés d’une commission minimale fixe. Voici un exemple de calcul lié à ce type de transaction. Cette évaluation concerne l’achat de 5000 € de titres répartis en 5 lignes à 1000 € l’unité. Les frais fixes s’élèvent à 4 € par ordre et les frais proportionnels à 1,3 % du montant de l’opération. Quant à la commission minimale par ordre, elle est de 12 €.

Pour calculer les agios d’acquisition du contrat, on doit multiplier le montant de l’action par ligne avec le taux des frais proportionnels puis ajouter l’ensemble avec des frais fixes. Ainsi, dans la situation décrite ci-dessus, les frais d’achat sont de 17 € soit [(1000 x 1,3 %) + 4 = 17 €]. Les frais d’achats totaux à la charge sont de 85 € qui représentent 17 x 5. Pour acheter 5000 € d’actions, l’opérateur devra donc investir 5085 €.

Différentes natures des frais de courtage

Les frais de courtage s’appliquent à chaque opération d’achat ou de vente d’actions. Cette somme est prélevée en guise de rémunération de la prise en charge de la transaction. Les dépenses varient en fonction de l’intermédiaire boursier. Elles peuvent être proportionnelles et/ou forfaitaires. Pour connaître le montant des frais de courtage, il suffit de consulter la convention de compte ou le guide tarifaire.

Les frais relatifs aux services de règlement différé

Ceux qui utilisent le SRD (service de règlement différé) pour opérer des actions devront s’acquitter d’une CRD (commission de règlement différé). Le fait de reporter une position entraîne des frais de prorogation. Puisqu’on connait désormais comment calculer les frais liés à l’achat ou la vente d’actions, il est temps d’apprendre comment devenir actionnaire d’une société.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.