La bourse de New York s’ouvre dans les options binaires

La bourse de New York s’ouvre désormais dans les options binaires. Ces variantes originales des options binaires sont émises par la bourse électronique américaine. Quelles sont les caractéristiques des OB ouvertes par la bourse de New York ? Comment opérer des contrats d’options binaires couverts par la bourse de New York ? Enquête.

Bourse New York options binaires

Bourse New York options binaires

Quelques titres d’options binaires émis par la bourse électronique américaine

De nombreux acteurs de la finance s’intéressent dans la négociation d’options digitales. Parmi ces opérateurs figurent les bourses électroniques américaines telles que le Chicago Board Options Exchange (CBOE) et le Nadex. Le New York Stock Exchange (NYSE) offre également des options binaires connues sous le nom de Binary Return Derivatives Options (ByRD).

La particularité des options binaires ouvertes par la bourse de New York

La particularité du Binary Return Derivatives Options est que sa complexité l’empêche d’être proposée sur les sites de courtages de trading régulé. Ainsi, le titre est destiné à une certaine élite de traders et pas aux particuliers néophytes. Même si le fonctionnement des options numériques émises par la bourse de New York affiche un gain maximal de 100 $ à l’échéance du contrat, la différence des options binaires classiques est qu’il s’agit d’un montant fixe.

Pour opérer l’option new-yorkaise, le négociateur doit choisir une direction entre haut ou bas. Si l’on souhaite acquérir le produit financier, l’investisseur doit payer une prime cotée en bourse et dont la valeur fluctue. Le profit du spéculateur est une prime fixée à 100 $ par contrat en cas de position gagnante. Quant aux conditions de pertes, elles équivalent aux prix des produits financiers.

Comment trader les contrats d’options binaires ouvertes à la bourse de New York ?

Les options binaires s’adressent aux Américains, plus particulièrement aux traders professionnels qui souhaitent négocier sur des actions affichant d’intéressants profits. Le titre accorde aux négociateurs une meilleure couverture de position que les contrats d’options digitales traditionnelles. À la différence des plates-formes européennes qui autorisent toutes les transactions entre brokers et particuliers, le cas des États-Unis propose une régulation différente obligeant les spéculateurs à opérer sur des outils électroniques.

Ainsi, les brokers intermédiaires n’existent pas en Amérique et les opérations se font entre investisseurs. Les bourses électroniques comme le Nadex

ou le CBOE qui se sont lancés depuis plusieurs années dans les options numériques profitent énormément de cette activité lucrative. La bourse de New York NYSE a également décidé de s’ouvrir à l’OB. Les contrats s’échangent au gré de l’offre et de la demande à des prix variables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.