Achat et vente d’actions non cotées en bourse

Si les actions boursières sont nombreuses à être cotées en bourse, il est possible de faire l’acquisition de titres non cotés. Pour mieux comprendre ce qu’est la transaction de ce genre de produits financiers, découvrons : les caractéristiques des actions non cotées, le déroulement d’un achat ou d’une vente d’actions non cotées en bourse et les inconvénients de ses spéculations.

Achat vente d'actions non cotées

Achat vente d’actions non cotées

Spécificités des actions non cotées

Une action non cotée est un produit financier qui ne peut en aucun cas être échangé sur le marché boursier. Cette restriction est due au fait que la compagnie émettrice de l’offre n’a pas fait d’appel public pour trouver des investisseurs pour la vente de ses actions. Les échanges se font directement auprès des fournisseurs qui décident d’injecter des fonds en échange de leurs titres.

Les actions non cotées sont en grande partie émises par de petites et moyennes entreprises (PME). Ces actions sont souvent détenues par les dirigeants-propriétaires ou leurs proches. Ces actionnaires ne désirent pas placer le capital de la société à des spéculateurs extérieurs. La principale utilité des actions non cotées est que cette solution permet de conserver l’indépendance de l’entreprise émettrice des titres.

En quoi consiste l’achat ou la vente d’actions non cotées en bourse ?

Selon un sondage, les actions cotées représentent environ 4 % des encours de produits financiers contre près de 15 % des actions non cotées. Pour acheter ou vendre des actions émises par une société non cotée, la transaction se fait de gré à gré entre l’acheteur et le vendeur. Il existe aussi une autre alternative pour acquérir des actions non cotées : se servir d’intermédiaire financier spécialisé tel que les fonds d’investissement.

Les inconvénients des actions non cotées en bourse

Le marché secondaire des actions non cotées présente quelques inconvénients. Ces actifs très liquides sont particulièrement délicats à appréhender. Plusieurs sociétés de capital-risque cotées en bourse investissent dans des entreprises non cotées. Évaluer les actions d’une entreprise non cotée en bourse peut se faire au travers 2 indicateurs : la valeur de productivité (valeur mathématique) et le cash-flow (valeur de rendement).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.